QUI SUIS-JE ?

MON RÉSULTAT

JE N'AI PAS TOUJOURS ÉTÉ COMME ÇA.

Je n’étais pas un enfant sportif, à l’époque je me focalisais plus sur les jeux vidéos et mes résultats scolaires. On pouvait me considérer comme un “skinny fat” (en apparence mince avec une masse grasse importante).

À mon entrée au lycée les remarques sur mon physique se faisaient de plus en plus nombreuses. J’ai décidé de prendre les choses en main à ce moment-là. C’est à cette période que j’ai commencé la musculation au poids du corps et le street workout.

Le sport prenant une place plus importante dans ma vie j’ai décidé d’y consacrer mes études en passant après mon bac S la certification Bayesian France pour devenir personal trainer et aider un maximum de personne à se transformer physiquement.

a n s
d'entraînement
+
transformations
%
de clients satisfaits
K
ABONNÉS

ON RENTRE DANS LES DÉTAILS ?

VOILÀ L'HISTOIRE ENTIÈRE

LE POINT DE DÉPART

À la base je n’étais absolument pas sportif. J’avais essayé quelques sports, tennis, foot mais ça ne m’avait pas du tout plu. À cette époque je me concentrais plus sur mes résultats scolaires et les jeux vidéos.
J’ai eu la chance d’avoir une maman qui cuisinais beaucoup et surtout sainement. De ce fait je n’étais pas en surpoids, j’étais ce qu’on pouvait appeler un skinny fat (d’apparence maigre mais avec du gras un peu partout lié à mon manque d’activité).
Je ne garde pas un très bon souvenir de cette période et de mes contacts avec mes camarades. Je ne saurais jamais si j’ai eu un retard de croissance ou non, mais j’ai toujours été le plus petit de ma classe et ça me valait quelques mauvais traitements.

LA DÉCOUVERTE DU SPORT

Lors de mon entrée en seconde les moqueries se sont intensifiées et avec ça l’envie de plaire un peu plus qu’au collège. J’ai eu la chance à ce moment là de rencontrer mon meilleur ami de l’époque, très sportif, à l’opposé de moi. Je faisais 1m50 pour 45 kg quand j’avais 16 ans, il était temps pour moi de changer.

J’ai alors commencer à m’entraîner chez moi au poids du corps. Pompes et abdos étaient les maîtres mots, je ne faisais QUE ÇA. J’aurais pu ajouter des squats, des tractions, des dips et ma progression aurait été bien plus rapide. En parallèle je faisais du Street Workout avec mon meilleur ami, ce qui a nettement accélérer ma progression. Je voyais mon corps changer peu à peu mais c’était long puisque je n’avais aucune base en nutrition et je faisais beaucoup d’erreurs. On me disait que je n’allais jamais y arriver, que j’étais destiné à être maigre.

Peu à peu en voyant que je poursuivais mes efforts et que le sport me passionnait réellement les critiques se sont évanouies. J’ai terminé le lycée à 1m65 pour 58 kg.

LA DESCENTE AUX ENFERS

Mes résultats scolaires avait un peu chuté avec la découverte de cette nouvelle passion dans laquelle je passais beaucoup de temps. Mon rêve de devenir Vétérinaire s’était envoler car mes résultats n’étaient pas assez bon. J’aurais du naturellement commencer à me former dans le sport et la nutrition à ce moment-là
J’ai commencé en septembre 2016 une fac de bio parce que “j’aimais bien les svt au lycée”. Quelle fut ma surprise quand j’ai vu qu’on étudiait plus des cailloux qu’autre chose et que la perspective de finir dans un labo en blouse blanche ne m’enchantait pas.

À cette époque je n’avais qu’une obsession, finir ma journée de cours pour aller m’entraîner. J’ai fini ma croissance à 1m69 pour 62 kg. À cette période totalement perdu sur mon futur professionnel, j’ai une proposition de mon meilleur ami pour le rejoindre dans une “activité géniale autour du sport et de la nutrition”. Lui faisant extrêmement confiance je décide d’accepter et deviens distributeur pour une marque de substitut de repas bien connue.

Je mets toute mon énergie dans cette activité et je récolte des maigres résultats. Néanmoins, je décide d’abandonner définitivement mes études en 2017 juste avant de finir ma L1. N’ayant plus d’attache dans la ville ou j’étudiais je rejoins mon ami à Toulouse dans une collocation. Ça y est je suis à temps plein dans un job qui me rémunère quelques centaines d’euros par mois au désespoir de mes parents.

Tout cela va durer 2 ans et demi pendant lesquels je ne vais jamais gagner beaucoup d’argent, je vais consommer tous les jours ces produits miracles qui avec du recul ne m’ont pas apporté grand-chose sauf une relation malsaine avec la nourriture. Fin 2018 je commence à me faire à l’idée que ce chemin de vie n’est pas le miens et je commence à chercher une alternative.

QUAND J'AI DÉCIDÉ DE ME FORMER

C’est alors pendant mes longues journées de recherches / déprime que je suis tombé dans les tendances YouTube sur la chaîne de mon pote Tristan Defeuillet Vang. J’ai direct aimé le personnage et me suis identifié à lui, en creusant un peu plus j’ai découvert qu’il avait passé une certification : Bayesian Bodybuilding France.

Ni une ni deux, je file sur le compte Instagram d’Antoine Fombonne pour avoir plus d’infos, j’en parle immédiatement à mes parents qui sont aux anges de me voir arrêter ma précédente activité. En janvier 2019 top départ, je fais partie de la troisième promotion de Bayesian France. Pendant 9 mois je retourne sur les banc de l’école et j’apprends avec une rigueur que je n’avais jamais eu auparavant.

En septembre 2019 je passe l’examen final que je réussis et je deviens Personal Trainer Certifié ! J’ai d’ailleurs fais une vidéo dédiée à ce sujet sur ma chaîne YouTube.

AUJOURD'HUI

Nous revoilà donc au présent. Cette partie le je pense que vous la connaissez mais je vais vous en dire plus. Après ma certification je commence péniblement à chercher des gens à accompagner. J’ai l’idée en parallèle vu que j’ai beaucoup de temps de lancer un compte Instagram d’infographie que j’appelle “lgdcoaching”. Je poste une fois par jour sur ce compte, je vois que les gens aiment et je commence à coacher mes premiers clients.

En mars 2020, ce n’est pas encore très florissant pour moi et voilà qu’on se retrouve confiné. Je me dis alors que c’est ma chance te je travaille sur un premier programme “Home Workout Builder” pour permettre aux gens de s’entraîner chez eux. J’ai une hausse de mes demandes de coaching et je découvre qu’il est finalement possible de vivre de ma passion.

Aujourd’hui LGDCOACHING compte des dizaines de milliers d’abonnés et je vous suis vraiment très reconnaissant. Je prends plaisir chaque mois à accompagner des dizaines d’hommes et de femmes dans l’atteinte de leurs objectifs physiques tout en les aidant à s’accepter devant leur miroir.

JE T'OFFRE 3 VIDÉOS GRATUITES

Copy link
Powered by Social Snap